Léo est un passif chanceux : Un beau lascars bien monté pour lui seul

5
1988

Léo Hélios traine souvent dans les caves de la cité, dans l’espoir de trouver une bonne teub de rebeu à satisfaire. Cet endroit, c’est un peu le point cruising de la cité, à force de se faire baiser par des mecs, le bouche à oreille à fait son effet, et il se murmure qu’un bon cul de salope est dispo le soir dans le coin.

Ce rebeu Marocain qui a préféré rester anonyme à mis un masque, il ne veut pas être reconnu car il tient à sa réputation de pur macho et aimant à meuf. Mais devant la bouche pulpeuse du blondinet, il ne tarde pas bien longtemps avant d’avoir une érection en béton. Il se fait aspirer le chibre par notre cefran soumis qui met toute son énergie à l’oeuvre. De quoi satisfaire notre mâle alpha qui lâche quelques râles de plaisirs.

Mais s’il y a une chose qu’il voulait expérimenter, c’est bien le cul du passif. Jamais il n’avait pu avoir la chance d’introduire son zob dans un cul de mec. Est ce plus serré qu’une chatte ? Plus confortable ? Plus kiffant ? Il ne tardera pas à le découvrir puisque Léo Hélios prend lui même l’initiative de se mettre à 4 pattes, cul bien cambré et croupion en avant pour se la faire mettre profondément.

Les deux keums ne vont pas regretter le voyage, rien de là. Entre Léo qui se la joue chienne en chaleur, et notre actif TBM lubrique qui le pilonne comme une brute, l’orgasme s’annonce chaud et intense.

Une baise vraiment kiffante entre deux mecs ayant des styles bien différents, mais le contraste et l’alchimie opère. Une scène très réussie signée CiteBeur.

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here