Accueil » Récits Gays » Récit X : Kader le vigile de supermarché ( Rennes ).

Récit X : Kader le vigile de supermarché ( Rennes ).

Le seul boulot que j’ai trouvé pas loin de ma cité c’est vigile de supermarché, Un boulot pas trop sympa vu les loubards qui traine dans ce quartier, toujours prêt à voler quelque chose. Il faut que je précise que je suis bi et que je suis attiré par les mecs qui font racaille mais je suis assez discret car je n’habite pas loin du supermarché.Un après-midi deux lascars entrent dans le magasin, Je les prends tout de suite en chasse car ils avaient le « profil » type des mecs qui piquent dans le magasin. Pas loupé au bout de dix minutes ils se rendent dans le rayon alcool et prennent une bouteille de whisky que l’un des deux keums met dans son bas de survêt pendant que l’autre fait le guet. Ils se rendent ensuite dans le rayon apéritif pour prendre un paquet de chips pour passer ensuite à la caisse.

Je sors du magasin discrètement pour les attendre âpres les caisses. Après avoir payé leurs chips, ils se dirigent vers moi et la je les interpelle et leurs demande de me suivre.

L’un deux me dis « qu’est ce qui se passe cousin ? », Je leur réponds « simple contrôle suivez moi ».

Arrivés dans mon bureau je leur demande leurs pièce d’identité et je leur dis « bon les gars sortez moi la bouteille que vous avez pris dans le magasin ».
Mouss le gars qui avait la bouteille sur lui me dis « vas y cousin c’est juste une bouteille de sky laisse nous partir ».

Son pote qui était déjà bien connu des services de police de Rennes se met à chialer et me dis « j’ai du sursis si tu appel les keufs je pars direct au zon zon ! ». « Fallait réfléchir avant » je lui dis. Et puis en regardant de plus prés le deuxième lascar je lui dis « jte connais toi ? T’es de la zup de Villejean » Je l’avais bien reconnu ce bogosse c’était bien un rebeu de mon quartier et en plus je me l’étais taper un soir ou il tapinait au jardin du Thabor (coin de drague pour les gays à Rennes).

Je lui dis direct « Si tu m’suces devant ton pote, Je vous laisse partir ». Il me demande de ne pas faire ça devant son pote car il n’est pas « grillé » au quartier. Je le prends par la tête devant son pote et je lui dis « fais moi une bonne pepi salope, comme l’autre soir ou tu m’as sucé dans un hall de la cité ». Il se met à genoux pour me sucer, devant sont pote médusé par qu’il était en train de voir. Il se mit à me téter la queue pendant que je lui crachais dessus en le traitant de pute à rebeu, de trous à jus…

Au bout de cinq minutes je lui crache tout mon jus de rebeu dans sa face de tepu.
Après avoir tout avalé devant son pote, Mouss (la pute) se relève et me dis « Pourquoi tu m’as humilié devant Farid ?
La je me mets en colère et je lui dis « casse-toi zamzel ». Et nos deux jeunes rebeu sont reparti plus vite qu’ils étaient venus et sans la bouteille de whisky !

Kader Le boss beur gay à Rennes.

Lâche un comm'